Le Voyage à Nantes
Nantes.Tourisme
Estuaire
Les Tables de Nantes
Les Machines de l’île
Château des ducs de Bretagne
Mémorial de l’abolition de l’esclavage
Restaurateurs, inscrivez-vous pour la 11ème édition des Tables de Nantes !
Un nom en particulier ?

De quoi avez-vous envie ?

Dans quel quartier ?

Un horaire précis ?
Lundi

Mardi

Mercredi

Jeudi

Vendredi

Samedi

Dimanche


Trouver son restaurant...
Téléchargez
le guide 2021
des Tables de Nantes

Les légumes primeurs

Les voies du primeur sont géolocalisables

Manger son légume en herbe : c’est le secret du légume « primeur », tout beau, tout frais, que l’on guette sur les étals dès mars-avril. Croquants, colorés et parfumés, ils annoncent l’arrivée du printemps ! Récoltés avant leur pleine maturité, ils nous font fondre avec leur épiderme ferme, leurs fanes bien vigoureuses, leur texture tendre et fondante. Sur nos marchés, ce sont les radis et les premières asperges qui donnent le coup d’envoi de la saison des primeurs. Suivis du navet, des petits pois, puis des premières fraises et de la pomme de terre primeur (avril). Enfin, en mai arrivent le poireau, l’oignon et la carotte. Une cuisson courte (10 mn) leur sied à merveille mais on les consomme aussi crus tant ils sont tendres et délicats en saveur.

Un légume primeur ne s’achète que sur une période donnée, il est plus petit que ses grands frères récoltés à maturité. L’idéal est de le consommer dès son achat. Sa peau est si fine qu’il est inutile de l’éplucher. Un petit tour sous l’eau claire et le tour est joué. La région Pays de la Loire se situe dans le peloton de tête des producteurs de primeurs, avec notamment le poireau primeur nantais, qui, comme son nom l’indique, est cultivé dans un rayon de 30 km autour de Nantes. Une surface qui détient quasiment l’exclusivité nationale du poireau primeur (19 000 tonnes par an). La production du Val de Loire couvre en tout 500 ha.



Partager
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur Google+ Partagez par mail