Le Voyage à Nantes
Nantes.Tourisme
Estuaire
Les Tables de Nantes
Les Machines de l’île
Château des ducs de Bretagne
Mémorial de l’abolition de l’esclavage
Un nom en particulier ?

De quoi avez-vous envie ?

Dans quel quartier ?

Un horaire précis ?
Lundi

Mardi

Mercredi

Jeudi

Vendredi

Samedi

Dimanche


Trouver son restaurant...

La Blette

Nos amies les Bettes

Cultivée pour ses côtes blanches et ses feuilles d’un vert intense qui ressemblent à des épinards, la blette (également appelée bette ou carde) aurait vu le jour à la chaleur du bassin méditerranéen.Des traces de culture et de consommation ont été trouvées aussi bien en Mésopotamie que dans la Rome Antique. Très populaire en France au Moyen-âge, on la consomme en soupe, la « porée » (ou « poirée »). Charlemagne en exigea la culture dans ses jardins et dans ceux des monastères.

Même si sa consommation diminue depuis le début du XXe siècle (la France en produit : 13 000 tonnes essentiellement dans le Sud-Est), elle n’en reste pas moins appréciée, pour sa saveur douce et sa texture fondante. La blette fait un délicieux accompagnement qui peut être cuisiné de multiples façons, sans compter qu’elle concentre quantité de vertus nutritionnelles.

Très bien pourvue en Béta carotène (antioxydant), elle contient également des minéraux en quantité élevée, notamment du fer, du calcium et du magnésium. Pauvre en calories,elle constitue un accompagnement léger, riche en protéines qui s’inscrit parfaitement dans une alimentation équilibrée.

Et si les feuilles et les côtes sont toutes deux comestibles, elles sont en plus nutritionnellement complémentaires, l’une apportant les nutriments manquants à l’autre, et ce ne sont pas les idées de recettes qui manquent pour les rendre gourmandes !

Rapide à préparer et facile à accommoder, les feuilles peuvent être cuites comme des épinards, ciselées ou fondues quelques minutes dans un peu de beurre ou d’huile d’olive, incorporées dans un risotto, une quiche, une farce pour samossas ou de légumes farcis ou encore pour entourer des boulettes de viande. Les côtes se cuisent à l’eau et peuvent être préparées gratinées au four avec de la béchamel, sautées à l’huile d’olive ou au beurre, avec des citrons confits, avec une sauce tomate, etc.



Partager
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur Google+ Partagez par mail